0

Votre panier est vide

norton commando
22-10-2019

NORTON COMMANDO

8 minutes de lecture

La Norton Commando est une moto britannique introduite en 1967 par la Norton Motorcycle Company. Le nom du modèle Commando est si emblématique qu'il est toujours un nom connu des décennies après que les originaux ont quitté la production.

NORTON MOTORCYCLE COMPANY

La plupart des motards qui s'intéressent vraiment aux motos, même si ce n'est qu'un intérêt passager. Ils en ont forcément entendu parler (ou les amateurs de BD avec Joe Bar Team et son pilote Jean Manchzeck "j'emmanche sec").

Le modèle Norton Commando est fabriqué à l'aide d'un bimoteur parallèle désuet donne sa part de problèmes techniques. C'est curieux d'ailleurs que ces motocyclettes aient reçu un tel accueil de la presse moto à l'époque. Le président de Norton, Dennis POORE lui-même a exprimé sa surprise de voir à quel point ces motos avez l’engouement des motards.


Norton Commando 750

Qu'est-ce qui a fait le succès du Norton Commando ? Ceux qui en possèdent une et qui la conduisent régulièrement vous diront qu'un Norton Commando a de la personnalité et qu'elle est tout sauf fade. Non seulement elle a de la personnalité, mais cette personnalité peut changer radicalement d'un jour à l'autre ... Si tu es en recherche d'une moto avec laquelle tu tisseras une relation forte, alors le Norton Commando est à peu près certain de te l'offrir.

Avant la sortie du Norton Commando en 1967, le produit le plus célèbre de Norton était le cadre de moto "Featherbed". Son cadre conçu et fabriqué par Rex et Cromie McCandless de Belfast, ils sont mandatés par Norton comme consultants indépendants. Le cadre du Featherbed a fourni un environnement tolérant dans lequel Norton a installé son bimoteur parallèle en créant une moto avec une puissance abondante et une maniabilité presque impeccable.


Norton Triton

La création du "Triton" par des passionnés de motocyclisme désireux de créer la meilleure version café racer. Il prouve que le design du moteur était vieillissant et qu'il avait vraiment besoin d'être amélioré. Cela impliquait d'utiliser une Norton avec un cadre de Featherbed, de déposer l'ancien moteur Norton. Il est remplacé par un bicylindre parallèle Triumph un peu plus perfectionné. On obtient alors une moto dotée de la personnalité d'une bicylindre parallèle. Cela donne une motocyclette plus douce et un twin agréable à piloter avec ces suspensions et son freinage appréciée des motocyclistes aux guidons.

MOTO DE L'ANNÉE

Pour la création du modèle Commando, l'entreprise a cependant employé le Dr Stefan Bauer de Rolls-Roycepour créer un nouveau cadre en remplacement du très apprécié Featherbed. Le cadre qu'il a conçu utilisait un seul tube supérieur de 57 mm et pour devenir le cadre qui a remporta de nombreux prix de design. Le problème majeur à résoudre c'est celui des vibrations du moteur refroidi par air. Au fur et à mesure que le moteur passait de 497 cm3 dans les années 1940 à 745 cm3de cylindrées pour la nouvelle Commando, les vibrations se sont aggravées sur la partie cycle. Les vibrations du moteur étaient telles qu'elles provoquaient la rupture du châssis par fatigue du métal du deux roues.

Commando 750

L'ingénieur en chef Bernard Hooper, assisté de Bob Trigg, trouva la solution au problème. Le but était de faire quelque chose de similaire à ce que l'on trouve dans une voiture. Le moteur, la boîte de vitesses et le bras oscillant ont été boulonnés ensemble, puis montés dans le châssis par des supports en caoutchouc. Cela a considérablement amélioré les problèmes de vibrations, mais a nécessité en contrepartie un bon réglage et ajustement sur la moto.

La difficulté avec les supports en caoutchouc trop serrés c'est les vibrations du moteur inconfortables pour le pilote et elles provoquent des fissures dans le cadre. Soit les fixations étaient trop lâches, alors le moteur pouvait se déplacer dans le cadre et causer un problème d'équilibre des masses et donc de maniabilité de la moto.

Norton a appelé ce nouveau système de montage le système Isolastic, un jeu de mots sûrement tiré du système de suspension Hydrolastic de la British Motor Corporation utilisé dans les années 60 sur les Austin Mini, modèles 1100 et 1800.


Norton

Les problèmes de vibration sont résolus avec le modèle de 1969. Il y avait une litanie d'autres défauts de démarrage avec le Mark I Commando, principalement avec l'embrayage inadéquat à l'augmentation de la puissance du moteur. Le régime principal du moteur ayant tendance à commencer à se détériorer à haut régime. Cette dégradation du moteur entraîne la casse nette dans un vrombissement spectaculaire de fumée et de carburant.

La béquille latérale était sujet à des casses elle aussi. Car si le pilote donne un coup de pied sur la béquille latérale avec les vibrations du moteur. Ces vibrations ont libéré l'échappement du collecteur qui se desserré et endommage la culasse du cylindre. Les ennuis que rencontre Norton avec ces motos ne sont pas arrangés par le fait que les différentes parties de ces motos sont produites dans différentes régions du pays. Les pièces sont transportées à l'usine principale pour le montage final.

Malgré les défauts avec le Commando, il remportera le très convoité prix MCN (Motorcycle News) "Moto de l'année" pendant cinq années consécutives de 1968-1972.


Norton Commando Type S 

COMMANDO MOTO

Le Norton Commando est fabriqué dans un certain nombre de variantes et de modèles différents. Le premier modèle s'appelait le Fastback qui était une machine d'allure sportive avec un capot arrière balayée. Elle est suivie par la version Type Savec un réservoir de carburant de 11,5 litres et des tuyaux d'échappement surélevés avec des boucliers thermiques.

Sur le marché américain, la Type Rdispose d'un réservoir de carburant plus petit de 10 litres dans le style d'un Street Scrambler avec un guidon haut. En 1970 sort le modèle type SS. Cette moto a des échappements remontés de chaque côté, mais il était identique au modèle S.

En 1970 est arrivée une version du Roadster semblable au Type S, mais avec des échappements bas de chaque côté.

En 1971 est apparu le modèle Fastback LR ou " Long Range " qui a été fabriqué pendant deux ans. Ce modèle s'est avéré populaire à l'exportation sur le marché australien où les distances peuvent être longues et les stations-service peu nombreuses et assez éloignées.

L'autre modèle notable de 1971 était le Hi-Rider pour le marché américain avec un guidon très haut à la façon " Easy Rider " (film de Dennis Hopper en 1969) et un siège arrière sur élevé.


Easy Rider

Avec l'arrivé du modèle de série Yellow Peril  qui était très limité en production. Ces motos ont été assemblés au Norton Performance Shop à Thruxton et ont utilisé le moteur de combat haute performance. C'est la décision de commencer à utiliser le moteur de spécification Combat dans les modèles de production régulière en 1972 qui s'est avérée être une erreur coûteuse pour Norton.

NORTON COMMANDO 750

Ce nom légend établi et respecté de Norton ainsi que le son et la maniabilité impressionnante du Norton Commando ont permis aux motos mythiques de la marque anglaise de continuer à se vendre.

Norton 750 Commando

Les nouveaux propriétaires du modèle découvrant progressivement les problèmes au fil des mois et des années de leur moto. Il aurait pour temps fallu un désastre de production assez spectaculaire pour que les acheteurs de Norton s'en rendent compte. Le désastre est survenu en 1972 avec l'installation du moteur haute performance Combat éponyme aux motos de cette série.

Le moteur du modèle Combat avait un taux de compression de 10:1 et délivrait 65 ch à 6500 tr/min. Les défaillances des roulements principaux sont devenues la caractéristique pour laquelle ce moteur était devenu de fait tristement célèbre.

En prenant un moteur qui avait déjà un potentiel pour commencer à érafler les roulements principaux à haut régime. En augmentant les contraintes sur ce nouveau moteur sans un changement de conception sérieux pour atténuer le problème.

Début 1970, Norton a travaillé à la création d'une moto pour la police et le designer Neale Shilton a créé l'Interpol entièrement équipé avec carénage avant et sacoches de selle pour la police. Cette moto a commencé sa vie avec le moteur 745 cc et améliorée avec le moteur 828 cc révisé avec d'autres modèles Commando en 1973.


NORTON COMMANDO 850

En 1972, le modèle Interstate a fait son apparition et, avec Interpol, le Hi-Rider et le Roadster sont parmi les premiers modèles à être équipés de la Norton parallèle de 828 cm3 en 1973. L'Interstate est initialement équipé d'un réservoir de carburant en fibre de verre de 24 litres, mais les modèles plus récents ont un réservoir en acier de 20 litres.

Norton Commando 850

En 1973, les roulements principaux du moteur sont redessinés pour résoudre le problème de l'éraillure et le taux de compression a été réduit à 9,4:1. La fiabilité du moteur est grandement améliorée, mais la réputation de Norton a subi des dommages importants.

En 1974-1975, la production très limitée John Player Special équipée avec le moteur 828cc. Environ 200 de ces motos ont été fabriquées, mais c'est un modèle qui est grandement copié par les propriétaires de Norton Commandos ordinaires pour acheter des kits d'accessoires et créé leurs propres répliques. Le nombre de répliques de motos dépasse largement le nombre de véritables Specials John Player.

 

UN NOUVEAU DÉPART

En plus de ces modèles de production, il y avait un certain nombre de Nortons personnalisé à petite échelle créée comme le Gus Kuhn Commando et les motos VR880de Kenny Drear aux États-Unis. De même, il y a des reconstructeurs sur mesure qui travaillent encore aujourd'hui sur le Commando, comme Colorado Norton Works et NYC Norton. Les améliorations et personnalisations sont multiples (Jantes, amortisseurs, pignon, pistons, étrier racing, soupapes, cames, filtre à air).

Commando sport

La production du Norton Commando s'est poursuivie pendant un peu moins d'une décennie, depuis la première présentation publique de la moto en 1967 jusqu'à son arrêt définitif en 1977. Norton en tant que société devait traverser des temps difficiles, mais ils ont continué à travailler pour créer de superbes motos, du mieux qu'ils pouvaient. À la fin des années 1980, Norton travaillait même sur une motocyclette à moteur rotatif Wankel. Il fabriquait un moteur dont les vibrations n'étaient tout simplement pas un problème, un moteur qui pouvait tourner plus vite que tout ce qui était disponible sur le marché. Un excellent moteur dans un cadre de référence donnant une superbe maniabilité Norton. Mais ce fut le Norton Commando qui a été le modèle survivant.

La Commando est LA moto qui a acquis un véritable culte chez les bikers. C'est devenu l'une des rares motos classiques britanniques de l'époque des café racer ou tu peux encore te procurer des pièces neuves. Pas besoin d'être forcé d'utiliser des pièces d'occasion moins fiable ou des pièces reconditionnées dans un garage moto.


Norton Commando 961

Le Norton Commando n'a jamais été une moto "parfaite", on peut se demander pourquoi elle a continué et prospéré ? La réponse est, je pense que c'est une moto avec une âme, et il vient de l'époque classique des cafés racer devenu de nos jours un lifestyle.

Norton s'est surtout tenu à l'écart des catastrophes stylistiques auxquelles Triumph et BSA ont succombé et a fabriqué des motos de style classique dont les moteurs (malgré toutes leurs vibrations) annoncent leur présence. Ils attirent bientôt une foule de passionnés intéressés par le mythe. De tous les twins britanniques classiques, c'est le Norton Commando qui est devenu une légende, peut-être plus que toutes les autres.

À l'aube du 21 ème siècle, l'insigne Norton est de retour en production, avec un Norton Commando 961 de conception nouvelle utilisant un bicylindre parallèle moderne d'une capacité de 961cc. Le nouveau siège social de Norton se trouve à Donnington, en Angleterre, et appartient à l'homme d'affaires britannique à succès Stuart Garner.

L'entreprise expédie actuellement avec des améliorations des composants équipent les nouveaux modèles tels que la fourche inversée, un saute vent, des nouveaux freins à disque avant et frein arrière, de 5 à 10 motocyclettes par semaine. Des plans de développement de la marque sont en place pour augmenter de façon significative le nombre de motocyclettes produites. Il y en a une forte concentration sur le marché nord-américain.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

les significations des patchs de bikers
Les significations des patchs bikers

22-10-2020 8 minutes de lecture

Les écussons de motards ne servent pas seulement à décorer les vestes et les gilets, mais sont également essentiels pour transmettre des messages que seul un motard pourrait comprendre.

Ici, nous allons explorer la signification d'un patch biker et les règles que tu dois garder à l'esprit lorsque tu le portes.

Voir l'article entier
Choisir ses gants moto
Choisir ses Gants Moto

13-10-2020 4 minutes de lecture

Pour choisir ses gants moto, ils doivent remplir six critères que nous allons aborder. Un bon gant équivaut à un pilotage plus confortable sur les longs trajets. Si tu parcours de longues distances, il est essentiel de te procurer une paire de gants de motos résistantes. Dans cet article, nous allons te montrer la chose la plus importante à prendre en compte pour choisir les bons gants de moto afin d'améliorer ton expérience de pilotage de ta moto.
Voir l'article entier
Moto Chopper
Moto Chopper

30-09-2020 9 minutes de lecture

Afin d’avoir une moto plus longue pour le style, mais qui ne se comportait pas aussi bien que l'original niveau châssis. La moto était aussi beaucoup moins confortable et ne s'arrêtait pas nécessairement aussi bien vu les modifications apportés. C'était plus une moto plus dans l'aire du temps avec du style qu'une moto clairement pas efficace sur la route.
Voir l'article entier