harley v-rod

Harley Davidson V Rod

Harley davidson v rod avec un petit aperçu de la grande histoire des bikers avec l'arrivée d'une petite usine de Milwaukee. Elle deviendra l'une des marques de moto les plus vendues à travers le monde et qui donna naissance au V Rod.

L'histoire d'Harley Davidson

fondateurs harley davidson

Harley-Davidson motorcycles est la marque emblématique du fabricant américain de motos chopper fondé par William S. Harley (âgé de 21 ans) et Arthur Davidson (âgé de 20 ans), aider par la suite par ces deux frères Walter Davidson et William. Ils ont commencé dans une petite remise à Milwaukee dans le Wisconsin en 1903 ou ils ont créé leur première moto d'essai avec un tour d'usinage. Le premier modèle appelé « Silent Grey », est un monocylindre à soupape d'admission automatique et dépourvue de boîte de vitesses.

Lorsque Mr Harley et les frères Davidson ont produit et vendu leur première moto en 1903, c'était alors l'une des nombreuses petites marques de motocyclettes qui ont fait leur apparition partout dans le pays. Plus d'un siècle plus tard, la marque Harley-Davidson est tellement enracinée dans la culture américaine que l'histoire de l'entreprise se mêle à l'histoire de l'Amérique elle-même.

Leur premier atelier ouvre en 1906, il est toujours le siège social de la marque.

Siége Harley Davidson

La marque Harley-Davidson a été créée avec la société en 1907 avec à sa tête Walter Davidson qui devient le premier président de la Harley-Davidson Motor Company. William Davidson unissant officiellement ses forces à celles de ses deux frères et de Harley. S'enracinant à Milwaukee, Harley-Davidson a commencé à embaucher des employés et, à la fin de la décennie, fabriquait des motos en utilisant son bicylindre en V à 45 degrés refroidi à l'air très caractéristique.

La Motor Company produit des motocyclettes de croisière traditionnelles utilisant des moteurs bicylindres en V refroidis par air, leur premier bicylindre. Le moteur en V est calé à 45°, Il produit au total 7 ch et ces soupapes d'admission ne sont plus poussées, mais culbutées comme sur leur monocylindre. La moto atteint les 60 mph (97 km/h), elle devient la moto la plus rapide sur le marché. A cette époque de lancement seulement 27 modèles du V-twins trouvèrent preneur, dans le même temps 1 100 monocylindres furent vendus ...

Durant la décennie qui a suivi, la marque a poursuivi son expansion. De nombreuses ventes ont été générées chez l'Oncle Sam, l'armée américaine s'approvisionnant en motos Harley Davidson pendant la Première Guerre mondiale.

Logo Harley Davidson

L'emblème du "Bar and Shield" continue de prendre de l'expansion, au début des années 1930, son seul rival national survivant aux autres marques en faillites c'est l'Indian. L'usine Harley prend de l'expansion en temps de paix et se retrouve en suite à produire de grandes quantités de motos pour l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Harley-Davidson Motorcycles évoque une production durant la guerre à 90 000 motocyclettes.

Après la guerre, les développements Harley-Davidson incluent l'introduction de la "Sportster" en 1957, le plus ancien modèle de série de la gamme Harley Davidson actuelle.

Harley a connu des changements de propriétaire dans les années 60, devenant cotée en bourse en 1965 et fusionnant finalement avec American Machine and Foundry (AMF) en 1969. Au début des années 80, l'AMF a vendu sa participation à l'actionnariat actuel, qui comprenait des membres des familles fondatrices, à la suite d'un déclin de fortune. La participation de la famille Davidson à la gestion quotidienne se poursuit.

Les années 80 et 90 ont vu l'introduction de nouvelles familles de modèles qui continuent à ce jour, comme les lignes "Softail", "FLT" et "Road King", rejoignant des modèles classiques comme "l'Electra Glide". Dans les années 90, Harley-Davidson a également renforcé son emprise avec les motos roadster racer de marque buell en prenant une participation majoritaire dans le fabricant américain. De part la fabrication de moto de Sport / Street bike tout distribuant les motos de la marque Buell chez leurs nombreux concessionnaires Harley.

Depuis le début du siècle, Harley-Davidson a conservé son image de marque comme une icône américaine classique. Mais The Motor Co tend la main à d'autres machines avec l'introduction de modèles plus axés sur les performances. La "V-Rod" est devenue aussi un modèle phare, car c'est la première Harley de série avec un refroidissement par liquide. Avec une cylindrée de 1 130 cm³, il est appelé "Révolution" et conçu en partenariat avec Porsche pour les modèles de la gamme VR, a commencer par la VRSCA V-Rod.

Au fur et à mesure que la démographie des fidèles motards de la marque vieillit, la firme se rend compte qu'elle doit percer sur le marché des pilotes plus jeunes et doit se renouveler. Avec la sortie de motos plus modernes que ses modèles classiques comme le "Cross Bones" et d'autres membres de sa ligne "Dark Custom" comme le "Iron 883" pour les motards plus expérimentés.

Modèle moto custom

Harley-Davidson a également travaillé dur sur la partie cycle pour améliorer la qualité de conduite de ses motos de tourisme. En 2009, elle a supprimé le cadre monobloc estampé et soudé qui ancrait les motos de tourisme Harley depuis 30 ans et l'a remplacé par un cadre en fonte, rigide et à simple longeron. Il s'accompagnait également d'un bras oscillant plus large et plus long.

La marque a également lancé une nouvelle moto à trois roues appelée tri glide qui possède le style classique et les caractéristiques de tourisme de son modèle à succès "Ultra Classic Electra Glide".

Harley-Davidson démontre ce qu'il est ainsi possible de faire avec les modèles de son vaste catalogue d'accessoires. Mai aussi de pièces de moteur d'origine sous la forme de sa gamme CVO (Custom Vehicle Operations). Les motos CVO sont des modèles de la gamme standard de Harley qui ont reçu le meilleur traitement, comme le moteur "Screamin' Eagle Twin Cam 110" qui sort une édition limitée. Son moteur est de 1 250 cm3, par l'augmentation de l'alésage de 5 mm, la peinture sur mesure et les contrôles et composants de la marque, un modèle idéal pour les balades de bikers le week-end.

 

LES MOTORISATIONS

C'est une constante les pièces moteur de la marque Harley-Davidson sur ces deux roues. Depuis le début avec l'utilisation de V-Twins à 45 degrés refroidis par air. Les moteurs Harley les plus populaires sont les suivants (archives Harley-Davidson) :

moteur harley davidson

F-Head, alias JD, soupape à poche et IOE (aspiration sur échappement) 1914-1929 (1000cc), et 1922-1929 (1200cc)

Tête plate 1930 -1948

Knucklehead 1936-1947

Panhead 1948-1965

Modèle Tête plate K 1952-1956

Ironhead Sportster 1957-1985

Tête de pelle 1966-1985

Evolution 1340cc 1984-1999

Evolution Sportster 1986-aujourd'hui

Twin Cam 103 1999-2006

Twin Cam 88 2000-2006

Twin Cam 88B (version à contrepoids de la Twin Cam 88) 2000-2006

Moteur de révolution de 2001 à aujourd'hui

Twin Cam 96 2007 à ce jour

 

Le public connaît mieux Harley-Davidson pour ses cruisers, son allumage, sa culasse et son guidon spécifique avec ces clubs de bikers fans des motos ainsi que le motorcycle club. La firme américaine a une histoire avec un passé de course très riche pourtant. Des pilotes d'avant-guerre comme Joe Petrali se sont fait un nom en faisant campagne pour la marque américaine dans les courses AMA Hillclimb et Dirt Track, avec Petrali remportant de nombreux titres nationaux.

Flat Track Harley

Après la guerre, Harley Davidson a continué à faire des ravages sur les pistes de terre battue et la marque américaine a également connu des succès en course sur route. Un nom lié à jamais à Harley est celui de Cal Rayborn. Cette légende de l'american motorcycle association (AMA) a remporté deux Daytona 200s consécutifs pour Harley et a également établi le record de vitesse ultime à Bonneville avec une course de 265,492 milles/h sur un modèle streamliner Harley-Davidson.

Sur la piste, la Harley-Davidson XR750 a dominé la série american motorcycle association. Le plus grand succès de l'histoire du dirt tracker H-D a été Scott Parker, qui a remporté 93 victoires et neuf titres de champion sous la bannière Bar and Shield. Un autre pilote de Flat Track lié au nom de Harley et du XR750 est Chris Carr, sept fois champion de Flat Track.

Le succès actuel des courses se concentre sur les séries NHRA drag et AMA Flat Track. Andrew Hines et Eddie Krawiec dirigent l'équipe de Vance & Hines NHRA. Krawiec a remporté son premier titre NHRA en 2009, tandis que Kenny Coolbeth, pilote d'usine et champion en titre, reste le pilote à battre dans la série AMA Flat Track.

Harley V Rod, un chef-d'œuvre d'ingénierie.

Les motos Harley-Davidson classiques ont beau avoir des muscles, elles sont surtout belles à regarder. On peu tout personnaliser sur cette moto (jantes, fourche, garde-boue, rétroviseurs, filtre à air, clignotants, repose-pieds, pneu, amortisseurs échappements, etc ) Certains disent que leurs moteurs pourraient passer pour de l'art, et l'un des meilleurs témoignages de cette affirmation est peut-être le V-Rod.

En 2001, la Harley V-Rod a été le premier modèle révolutionnaire d'une famille de motos custom performantes refroidies par liquide. La V-Rod a représenté de nombreuses premières pour l'industrie de la moto, mais sous la carrosserie en aluminium anodisé et le cache-radiateur stylisé, en plus de tout ce style élégant et de ces performances personnalisées, se cache le résultat durement gagné de la collaboration entre ingénieurs et stylistes pour créer un chef-d'œuvre.

La Harley Davidson V Rod.

La Harley Davidson V Rod est équipée d'un moteur Révolution développé en collaboration avec Porsche, basé sur le moteur VR-1000 Superbike Harley. C'est un moteur bicylindre en V de 115 ch refroidi par liquide avec quatre soupapes par cylindre, double arbre à cames en tête en V à 60 degrés et bielles côte à côte. Il était utilisé dans les courses de dragster de compétition. Les concepteurs du moteur V-Rod, le groupe d'ingénierie de chez Porsche, ont estimé qu'un moteur refroidi par liquide produirait plus de puissance qu'un moteur refroidi à l'air et offrirait les mêmes performances, tandis que les quatre soupapes d'admission par cylindre assureraient un rendement volumétrique. Le V-Rod serait doté du premier moteur refroidi à l'eau de l'histoire de Harley-Davidson, de frein abs et d'un bon embrayage.

Le moteur Révolution de la Harley Davidson V Rod a prouvé qu'il était fiable avec de bon freins, ainsi que de puissant pistons, lors d'innombrables tests de perfection effectués sur le moteur en Allemagne. Le moteur a passé plus d'heures dans une soufflerie d'essai de Düsseldorf qu'une voiture de sport de chez Porsche avant d'atteindre avec succès les 500 heures d'essai non-stop. Un design aussi unique montre à quel point des efforts méticuleux ont été déployés. Le but est de combiner l'ingénierie et le style afin de créer quelque chose de plaisant à regarder. Par un ajout de design léger et élégant à cette nouvelle classe de motos cruiser. Mais cela ne ressemblerait pas à l'ancien style favori des cruisers comme la selle  et les silencieux de Dyna; non, ces motos Harley-Davidson ont simplement vu l'avènement de quelque chose de complètement différent ( sportster, softail, scrambler, caféracer) arriver, sans sacoches mais avec un style touring et un look plus racing.

L'histoire continue 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.